Cécile Duflot et Danièle Hoffman-Rispal : un arrangement douloureux à Paris

Cécile Duflot et Danièle Hoffman-Rispal : un arrangement douloureux à Paris dans Actualité ceclie-duflot-234x300dqnièle-hoffqnripql-234x300 dans Actualité

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cécile Duflot n’aura finalement pas d’adversaire PS à Paris. Danièle Hoffman-Rispal, députée de la 6e circonscription de Paris, ne se présentera pas face à la candidate d’Europe écologie – Les Verts. Elle en sera la suppléante. Cette situation est le fruit d’un accord entre les deux partis, un accord qui s’est révélé douloureux pour Mme Hoffman-Rispal.

Danièle  Hoffman-Rispal après être passée par le Conseil municipal de Paris, et le poste d’adjointe au Maire de Paris sous Delanoë, avait conquis la 6e circonscription de Paris en 2002, et avait été réélue députée de cette circonscription en 2007.

 Après avoir envisagé de maintenir sa candidature pour les législatives 2012, elle a finalement cédé aux pressions de son parti, après des mois de tensions et de risque d’une candidature dissidente.

En novembre 2011 on pouvait ainsi lire sur le site de Elle que Mme Hoffman-Rispal persitait dans le refus de laisser sa circonscription, et avait adressé une lettre à Martine Aubry, alors Présidente du PS, une lettre ouverte publiée sur le site Rue89 et intitulée « Lettre ouverte d’une députée ordinaire ». Dans cette lettre elle affirmait ne pas tant fustiger la candidature de Cécile Duflot mais le fait qu’on parachute une femme politique dans une circonscription tenue par une autre femme.

« On n’a jamais vu, à l’heure du combat pour la parité, une femme évincée au profit d’une autre, dit-elle. Nous, femmes, ne représentons que 18% des députés. C’était l’occasion d’en compter une de plus. L’occasion a passé, manquée par deux partis. », écrit-elle.

Danièle Hoffman-Ripal avait également essayer de convaincre Mme Duflot de refuser ce parachutage et de plutot présenter sa candidature dans son propre fief, estimant que « ses qualités devraient lui permettre de contester son siège à n’importe quel élu de la majorité, d’autant plus à Villeneuve Saint-Georges, ville où elle réside, qui lui a confié un mandat et qui fut longtemps une circonscription marquée à gauche. ».

Mme Hoffman-Ripal avait également rappelé être la députée de gauche la mieux élue de France avec69% des voix aux dernières législatives, forte d’un »travail de trente années ».  

Mais Mme Hoffman-Ripal a finalement cédé le 12 mai dernier, et les deux femmes politiques ont annoncé leur candidature commune dans un communiqué commun. L’élue Socialiste et la Présidente d’Europe Ecologie – Les Verts se seraient rencontrées pour « finaliser les choses » et « faire un ticket qui marche pour une gauche rassemblée » selon une source AFP.

 » On fera une conférence de presse commune lundi [14 mai] et je ferai campagne avec elle. C’est la sagesse, la non division de la gauche, a confié Danièle Hoffman-Rispal au JDD.fr . Il faut être responsable en politique. Je ne sais pas comment j’aurais vécu une exclusion du PS après 38 ans de militantisme. Assumer une division, ce n’est pas simple. Encore lundi, mardi et mercredi, je refusais mais j’ai reçu beaucoup de coups de fil, de Jean-Marc Ayrault, d’Anne Hidalgo, de Bertrand Delanoë… j’en ai eu mal aux oreilles ».

Cependant, la politique étant souvent un jeu d’échec, on ne peut exclure que Mme Hoffman-Ripal retrouve la voie libre dans sa circonscription, le nom de Cécile Duflot étant évoqué pour un poste de Ministre dans le nouveau gouvernement qui entrera en fonction à la mi-mai 2012.

 


Répondre

christianbourgeoisfn39 |
sebaldjacques |
Journal la Nation |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Verité sans masque
| citoyentunisien
| Nadine Rivet, élue démocrat...